"LA GRIPPE EN FACE" Document incontournable, à lire et voir absolument.

Publié le par Dr Michel S.F.Vermeulen

Communiqué

La grippe en face

C’est ce qui attend chaque année le corps médical. Le risque d’une pandémie, redoutable mais attendue, probable mais imprévisible, est une menace si effrayante qu’on oublie que la grippe saisonnière fait plus de victimes que la route, coûte à la communauté entre un et trois milliards et fait perdre deux à trois millions de journées de travail.


La grippe est-elle contrôlable ?

Dans une certaine mesure, oui. Depuis quarante ans, la médecine a fait dans ce domaine des progrès considérables. « La grippe en face » en fait le tour et propose aux praticiens de les passer en revue.

Après un historique, rappelant les ravages faits par cette maladie au cours des siècles précédents, l’ouvrage traite en détail des aspects cliniques et pathologiques.

La virologie est ensuite abordée. Sans concession à la rigueur scientifique, les auteurs se sont efforcés de rendre cette partie, réputée aride, facilement abordable par le non-spécialiste, en s’appuyant sur des schémas clairs et des animations.

La partie suivante de l’ouvrage s’intéresse aux aspects épidémiologiques, à la surveillance sanitaire, aux méthodes de simulation et au laboratoire ; les tests d’aide au diagnostic les plus récents y sont décrits.

La dernière partie présente les moyens de prévention et de traitements disponibles, mettant l’accent sur  les antiviraux et la vaccination.

L’ouvrage se termine par la présentation du plan national et des dispositifs gouvernementaux prévus en cas de pandémie.


Une approche moderne, un contenu riche

« La grippe en face » est un ouvrage moderne et original : il allie le confort de lecture que procure le livre aux possibilités étendues des nouvelles techniques d’information et de communication grâce au CDROM  joint.

Le livre sous les yeux, le lecteur peut en même temps visionner une séquence vidéo sur l’écran de son ordinateur, retrouver rapidement une notion en se servant du moteur de recherche, plus efficace qu’un index analytique. Il est aussi possible de prolonger la lecture par la consultation de sites Internet vérifiés par les auteurs ou d’imprimer les fiches pratiques concernant les gestes médicaux à accomplir. Enfin, l'ouvrage ne demande pas une lecture séquentielle car des renvois dirigent le lecteur vers les notions nécessaires à la compréhension d'un point particulier. 

Une grande facilité d’accès

Cet ouvrage s’adresse à tous les professionnels de santé. Lorsque, tôt ou tard, surviendra la prochaine pandémie, toute la profession médicale sera mobilisée pour lutter contre la propagation de l’infection et en limiter les effets. Cet ouvrage permet à chacun de jouer efficacement son rôle en profitant des dernières armes disponibles.

Ouvrage : La grippe en face (224 pages, 50 illustrations + CD-ROM)

Auteurs  experts : Pr. Yves Buisson, Dr. Elisabeth Nicand et Pr. Pierre Saliou et avec la participation de 19 autres experts

Préface : Pr. Didier Houssin, Délégué interministériel à la lutte contre la grippe aviaire,  --->

Directeur Général de la Santé.

Code ISBN : 2-914990-03-0

Prix TTC : 49€ (CD-ROM offert)

Editeur : Xavier Montauban SA, Collection médecine http://www.xmsa.fr

Distribution : Casteilla (l’ouvrage sera disponible en librairie à partir du 10 octobre 2007)

Contact presse : Marie Bibeau, mbibeau@xmsa.fr / tél. : 01 45 24 62 97 / port. : 06 98 64 31 26

La grippe en face

Septembre 2007

La grippe en face

Table des matières

Avant propos (préface de Didier Houssin)                  L’indispensable laboratoire

La grippe, fléau de l’humanité                                1. Prélèvement

1. Les épidémies anciennes                                        2. Transport des échantillons

2. La grippe au XIXème siècle                                     3. Diagnostic rapide des virus grippaux

3. Les trois pandémies du XXème siècle                    4. Cultures cellulaires

4. Les épidémies saisonnières de la fin du siècle       5. Détermination du sous-type des virus grippaux

5. Epizooties de peste aviaire et risque pandémique   6. Détection du génome des virus grippaux

                                                                                     7. Diagnostic sérologique de la grippe

L’homme malade de la grippe

1. La maladie grippale                                                     Maladie sous haute surveillance

2. L’infection grippale sévère                                       1. Du concept de surveillance à la grippe

3. La grippe de l’enfant                                                 2. Surveillance de la grippe humaine

                                                                                      3. Surveillance de la grippe aviaire

Le virus grippal, une machine redoutable              4. Modélisation des épidémies grippales

1. Structure des virus grippaux

2. Réplication des virus grippaux                                  La grippe, ça se soigne

                                                                                      1. Les antiviraux

                                                                                      2. Stratégies et indications des antiviraux contre

                                                                  les virus aviaires A/H5N1
 

Un atout maître la variabilité                                                                         

1. Variabilité génétique des virus A et B en période inter-pandémique 3. Perspectives

2. Variations sur les glycoprotéines et glissement antigénique

3. Variations sur les protéines M et NP                                      Mieux vaut prévenir

4. Variations majeures par réassortiment génétique               1. Mesures non spécifiques (hygiène)

5. Emergence d’un virus pandémique par saut antigénique    2. Mesures spécifiques (chimioprophyl -                                                                                                          xie,vaccin)                                                       

6. Variabilité et résistance aux antiviraux

7. Un virus imprévisible                                                                 Pandémie, la menace

                                                                                                       1. Le plan national

De l’animal à l’homme, le pari de la diversité                        2. Les grands choix stratégiques

1. Les virus grippaux chez l’homme

2. Les virus grippaux chez les animaux                                               Fiches pratiques


Le virus A/H5N1, candidat pour la prochaine pandémie                Annexes

1. Diversité génétique des virus A/H5N1                                                Sites Internet utiles

2. Virulence et adaptation à l’hôte des virus A/H5N1                             Adresses utiles

                                                                                                                Glossaire

Un défi pour la santé publique                                                           Abréviations

1. Epidémiologie de la grippe

2. Impact sanitaire et économique                                                            CD-ROM

La grippe en face

Septembre 2007


Liste complète des collaborateurs

Michèle Aymard, Médecin biologiste, Professeur honoraire à la faculté de médecine de Lyon, membre du conseil scientifique du GEIG.

Franck Berger, Médecin épidémiologiste, Praticien confirmé du Service de santé des armées, département d'épidémiologie et de santé

publique Nord, Ecole du Val-de-Grâce, Ilôt Bégin, Saint-Mandé.

Louis Brinquin, Médecin anesthésiste-réanimateur, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, Service d'anesthésie - réanimation, Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris.

Marc Borne, Médecin anesthésiste-réanimateur, Praticien certifié du Service de Santé des Armées, Service d'anesthésie - réanimation, Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris.

Yves Buisson, Médecin biologiste, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, membre de l'Académie nationale de médecine, directeur de l'Institut de médecine tropicale du Service de santé des armées, Parc du Pharo, Marseille.

Fabrice Carrat, Médecin épidémiologiste, INSERM U707 " Epidémiologie et sciences de l'information " et Service de santé publique de l'hôpital Saint-Antoine, faculté de médecine Saint-Antoine, Paris.

Jean-Louis Daban, Médecin anesthésiste-réanimateur, Praticien confirmé du Service de santé des Armées, Service d'anesthésie - réanimation, Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris.

Thierry Debord, Médecin infectiologue, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, membre du Comité des maladies liées aux voyages et des  maladies d'importation, Service des maladies infectieuses et tropicales, Hôpital d'Instruction des Armées Bégin, Saint-Mandé.

Antoine FLahault, Médecin épidémiologiste, Professeur des universités, département de santé publique AP-HP, Hôpital Tenon, directeur du centre collaborateur OMS pour la surveillance électronique des maladies, INSERM UMR-S 707, Université Pierre et Marie Curie, Paris.

Jérôme Guélain, Médecin biologiste, Professeur agrégé de l'Institut de médecine tropicale du Service de santé des armées, Parc du Pharo, Marseille.

Claude Hannoun, Professeur honoraire à l'Institut Pasteur, Paris, membre du conseil scientifique du GEIG, membre de l'ESWI.

Patrick Imbert, Médecin pédiatre, Praticien certifié du Service de santé des Armées, Service des maladies infectieuses et tropicales, Hôpital d'Instruction des Armées Bégin, Saint-Mandé.

Bruno Lina, Médecin biologiste, Professeur des universités, Centre National de Référence de la grippe (France Sud), Hospices Civils de Lyon, délégué général du GEIG, membre de l'EISS.

Guy Malgras, Médecin anesthésiste-réanimateur, Praticien certifié du Service de santé des Armées, directeur de l'Ecole du personnel paramédical des armées, Toulon.

Jean-Claude Manuguerra, Vétérinaire biologiste, Cellule d'intervention biologique d'urgence, Institut Pasteur, Paris, membre du groupe "Infections virales aiguës, importées, hautement contagieuses, et leur prise en charge" du Haut conseil de la santé publique.

Elisabeth Nicand, Médecin biologiste, Praticien certifié du Service de santé des armées, Fédération de biologie clinique, Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris, Membre du Comité technique des Vaccinations, membre du GEIG.

Pierre Saliou, Médecin biologiste, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, Président honoraire de la Société de pathologie exotique, Paris.

Sandrine Ségovia-kueny, médecin urgentiste, chargé de mission, Protection et sécurité de l'État au Secrétariat général de la défense nationale et Secrétaire générale de la société française de médecine de catastrophe.

André Spiegel, Médecin épidémiologiste, Professeur agrégé du Val-de-Grâce, département d'épidémiologie et de santé publique Nord, Ecole du Val-de-Grâce, Ilôt Bégin, Saint-Mandé.

François Trueba, Médecin biologiste, Praticien certifié du Service de santé des armées, Fédération de biologie clinique, Hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce, Paris.

Martine Valette, Pharmacien biologiste, Centre National de Référence de la grippe (France Sud), Hospices Civils de Lyon, membre de l'EISS.

Claude Wachtel, Docteur en géophysique spatiale, Chargé de mission et responsable du pôle nucléaire, radiologique, biologique et chimique du Secrétariat général de la défense nationale (le SGDN coordonne la rédaction du plan national "Pandémie grippale").

La grippe en face

Septembre 2007             

Préface

La grippe humaine reste un défi majeur de santé publique du fait de l’impact de la grippe saisonnière en termes de morbidité et de mortalité, et de celui encore plus lourd  qu’aurait une pandémie grippale dont les experts prévoient la survenue dans les années à
venir. L’émergence en Asie d’un virus influenza aviaire hautement pathogène A/H5N1 à l’origine d’une épizootie qui s’est étendue en Europe et en Afrique, ainsi que de plusieurs cas humains, fait craindre que la persistance de la circulation de ce virus dans  de nombreux pays conduise à l’émergence d’un nouveau virus pandémique. Sous l’impulsion des agences internationales, en particulier de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’ensemble des pays s’est mobilisé pour lutter contre l’épizootie, diminuer le risque de transmission à l’homme et se préparer à une pandémie grippale. En effet, s’il est impossible de prédire quand un virus grippal pandémique émergera ni quelle sera sa virulence, il s’agit néanmoins d’une maladie connue, d’une menace identifiée contre laquelle nous ne pouvons pas rester désarmés. Depuis les pandémies du siècle dernier, des progrès considérables ont été accumulés notamment sur la connaissance des virus grippaux et de leurs variations génétiques, sur les méthodes de diagnostic, les moyens de traitements et les vaccins. En outre, l’étude fine des précédentes pandémies aux niveaux tant global que local est riche
d’enseignement, en particulier sur l’impact des mesures prises par les collectivités pour limiter la contagion. La modélisation peut nous aider à évaluer de manière comparative les différentes options stratégiques de lutte. La France pour sa part a élaboré un plan national de prévention et de lutte «Pandémie grippale». Il consiste, en amont de la menace qui est mondiale, à aider les pays atteints à maîtriser l’épizootie, à soutenir l’action des instances internationales et au niveau du public à promouvoir les mesures de protection et d’hygiène contre les virus respiratoires.Il prévoit au cas où la transmission inter-humaine se développerait, des mesures pour freiner l’introduction et la diffusion du virus sur notre territoire, pour adapter notre système de soins et mobiliser les personnels de santé et pour organiser la continuité de l’action de l’Etat et de la vie économique et sociale. Des moyens de lutte, masques et  antiviraux, ont été acquis. Cette stratégie est accompagnée d’un large effort de communication pour mobiliser les collectivités territoriales, les opérateurs et la
population dans son ensemble. Un débat est organisé sur les questions éthiques qui se posent, afin d’obtenir le consensus indispensable au maintien de la cohésion sociale. Le dispositif est évalué en permanence en particulier par le biais d’exercices de simulation.Cette mobilisation sur la grippe pandémique rappelle à notre attention la nécessité derenforcer la prévention de la grippe saisonnière, non seulement parce qu’il s’agit d’un problème sanitaire actuel mais aussi parce que les actions menées contre cette dernière peuvent nous aider dans la lutte contre la grippe pandémique, notamment par le renforcement des capacités de production de vaccins et l’adoption par le public des gestes qui protègent.

Pr. Didier Houssin

Délégué interministériel à la lutte

contre la grippe  aviaire.

Commenter cet article